Avec l`IFLA LRM, nous avons enfin un modèle moderne, compatible avec le Web sémantique. Ce n`est qu`avec un développement immédiat de nouveaux catalogues de bibliothèques que nous pouvons espérer exploiter pleinement la richesse des données de la bibliothèque et arrêter la tendance de la diminution de l`utilisation (voire de l`évitement) des catalogues actuels. En 1998, le modèle FRBR (exigences fonctionnelles pour les notices bibliographiques 1998) a été élaboré sous les auspices de la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (IFLA). Le domaine de la bibliothèque a finalement développé son modèle conceptuel de l`univers bibliographique et donc la base pour le développement de nouveaux systèmes d`information bibliographique, tels que les catalogues de bibliothèques et les bibliographies, qui seraient mieux adaptés à l`évolution Environnement. Le FRBR a été un pas en avant révolutionnaire, influençant les fondements de la théorie et de la pratique du catalogage. Au cours des années suivantes, deux modèles complémentaires ont été élaborés, en se concentrant sur les données d`autorité: exigences fonctionnelles pour les données d`autorité (Patton 2009), traitant de l`autorité de nom et des exigences fonctionnelles pour les données de l`autorité concernée (Zeng, Žumer et salaba 2011), en se concentrant sur la relation → sujet. Les trois modèles, généralement désignés comme la famille de modèles FRBR, ont été développés sur une période assez longue par différents groupes de travail. Il n`est donc pas surprenant que des décisions de modélisation différentes aient été prises, entraînant des détails incompatibles. Bien que relativement mineures, ces différences présentent encore un obstacle majeur au développement des implémentations. La modélisation de la relation du sujet, introduite par la FRSAD, reste essentiellement la même (Fig. 3). IFLA LRM (Library Reference Model) è un modello di riferimento concettuale, Pubblicato ad agosto 2017, per l`analisi dei metadati delle Risorse bibliografiche.

Riva, Pat, Patrick LeBoeuf, et Maja Žumer. 2017 modèle de référence de la bibliothèque IFLA. https://www.ifla.org/files/assets/cataloguing/frbr-lrm/ifla-lrm-august-2017.pdf la prima habilià, res, è una novità rispetto ai precedenti modelli. ESSA è l`habilià di livello apicale, la «Top Entity» che comprende tutte le altre. Nel nuovo modello la res, Dal latino`cosa`, è definita «un`habilià dell`universo del discorso»; nel caso del modello IFLA LRM Essa rappresenta ogni habilià che possa costituire oggetto di interesse-dell`utente Come del catalogatore-nell`ambito dell`universo Bibliografico. L`IFLA LRM a été conçu pour être utilisé dans des environnements de données liés et pour soutenir et promouvoir l`utilisation de données bibliographiques dans des environnements de données liés. L`IFLA LRM présente un important pas en avant; Nous avons enfin un modèle complet de l`univers bibliographique, qui peut et doit servir de base au développement de règles de catalogage et de formats bibliographiques. Les étapes suivantes incluent la déclaration des espaces de noms, qui permettra des implémentations conformes au Web sémantique et le mappage aux espaces de noms existants. Les tâches futures importantes incluent des extensions pour des types de matériaux spécifiques, différents publics cibles et d`autres circonstances importantes pour la conception de systèmes d`information bibliographique. La modélisation des agrégats comme des manifestations incarnant plusieurs expressions distinctes est simple, puisque les œuvres et leurs expressions respectives sont complètement indépendantes des manifestations dans lesquelles elles sont publiées.

Comments are closed.